DSC_0266

Ce soir quand j'ai fermé les volets de la chambre de la puce une feuille morte a virevoleté a l'intérieur et j'ai su que c'était vraiment l'automne. Je ne sais pas trop quoi penser de ces dernières semaines...certainement parce que je n'ai pas encore repris mon souffle, toute préoccupée par les rebondissements de l'achat de notre appart, le déménagement sur deux jours assez cauchemardesque avec des derniers cartons de bricoles, qu'on ne sait pas où mettre, remplis avec les larmes et le dos cassé / un emménagement tout aussi terrible avec une non-cuisine, des travaux pas finis et toujours pas d'eau chaude (surprise du jour, vaut mieux ne pas mettre en route la chaudière pour le moment...) une rentrée faite la tête ailleurs avec des emplois du temps ubuesques -la principale adjointe est nouvelle...

MAIS...

On se sent bien chez nous même si c'est le squat, Clotilde retrouve peu à peu le rythme de la crèche même si elle reste avec les bébés pour le moment, trop perdue qu'elle est avec les moyens...bah, fais comme tu veux ma puce, on ne te pousse à rien ! Et j'ai fait une rentrée un peu en pilote automatique, avec pas mal d'assurance même si c'est dur jusqu'à la Toussaint, en général. J'ai des collègues d'anglais sympa, plus âgées, mais y'en a deux-trois autres avec qui il y aura moyen de rigoler je pense ;-)

Alors je peux à présent dire que ma foi tout va pas trop mal dans un monde pas trop mal. Cette année est une vraie page blanche, j'ai envie d'accepter de me laisser porter, sans trop faire de plans sur la comète, sans trop de frustrations...Pas facile pour quelqu'un comme moi mais je n'ai pas trop le choix et puis ça va aller quand même.

Merci pour vos mots chaleureux, si j'ai pu me passer du net sans problème il faut bien avouer que c'est bon de toutes vous retrouver. A bientôt