DSC_0037

Lundi soir je suis devenue maman pour la seconde fois.
Dans mes bras on a posé un tout petit garçon vêtu d'un habit blanc.
L'accueil du bébé s'est préparé avec amour et minutie. Comme des millions d'autres femmes avant ou en même temps que moi, j'ai pensé à lui, imaginé son visage. Empaqueté ses affaires dans un lange. J'ai pris un fil mouliné pour y broder son initiale et une petite hirondelle, en bleu. Comme des millions de femmes j'avais le coeur au bord des lèvres et un peu peur.
Le moment magique était teinté d'une grande tristesse mais nous n'étions pas seuls.
Quand on m'a posé mon tout petit dans les bras on me l'a un peu serré contre la poitrine, comme des millions d'autres bébés contre leur maman. J'étais à nouveau mère et j'ai regardé mon petit garçon avec les larmes au coin des yeux. J'étais fatiguée.
Dans mon coeur de maman il y a maintenant le vide de l'absence et le plein de l'espoir. Sous mes doigts il y a la marque de la caresse que j'ai faite à ce deuxième enfant et sur ma bouche le souvenir d'un baiser déposé juste pour lui, parmi les millions d'autres que je ferai à ceux que j'aime et qui sont là.
Mon coeur et mon corps savent qui je suis. La maman de deux enfants, une fille, une soeur. Je suis comme des millions d'autres  qui aujourd'hui pensent à un être qui leur est cher. Je pense à mon fils qui dort parmi d'autres petits sous le cerisier, à côté d'autres personnes qui sont nées et qui ne sont plus.