DSC_0058

DSC_0050

Plusieurs fois je me suis exclamée aujourd'hui "c'est une super journée". Croyez moi, ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi...détendue ?
Il y a l'effet-vacances, ce soulagement après une dernière semaine difficile (surtout le dernier jour, avec mes 4e j'ai eu l'impression de n'avoir aucune valeur, j'espère que j'arriverai à avoir un regard neuf à la rentrée), le froid transperçant, le chagrin de Clotilde tous les matins dès que le chemin de son père et le nôtre se séparaient devant la voiture à gratter.

Alors aujourd'hui j'ai pu:
Savourer un croissant frais ce matin rapporté par Mister T qui a bravé le froid. Je crois que c'est l'un des meilleurs que j'aie mangés !

Aller à la médiathèque avec Clo. J'adore la voir si à l'aise avec les livres, toute précautionneuse et calme. Elle regarde souvent les autres enfants lire, je suis toute fière de ce petit bout de femme si sociabilisé déjà !

Moi j'ai fait une bonne pioche: Elever son enfant autrement, de Catherine Dumonteil-Kremer. Le genre de livre-Bible qui fait beaucoup de bien...Il aborde tous les aspects du "maternage" sans dogmatisme. Je pense que je vous en reparlerai...

Faire des choses pour moi/nous pendant 2h, le temps de la sieste c'est rare.

Prendre un bon bain avec ma fille. Leçon 1: il faut recommencer Leçon 2: se souvenir de la leçon 1.

J'ai l'impression de quitter un vilain manteau gris. Moche, qui gratte...
Avec le temps j'ai réussi à m'apprivoiser et je savais qu'il faudrait être patiente envers moi-même. Qu'un jour le déroulement de la journée ne serait pas une agression permanente et que je saurais accueillir les événements sans courber le dos. Tout est une question de regard, mais je ne sais jamais à quel moment il change alors j'attends. Je ne sais pas à quoi cela tient. Peut-être à cette petite série de cailloux blancs semés sans trop y croire et qui finissent par exaucer des voeux.