DSC_0346

DSC_0347

J'ai trouvé ce que je cherchais en habitant cette maison. Au fil des jours j'ai compris que j'avais simplement retrouvé le plaisir de pouvoir laisser une porte ouverte. La satisfaction de savoir que je pouvais aller dehors au plus petit rayon de soleil. Sortir de chez moi tout en restant chez moi.

Je me rappelle ma mère nous houspillant: "Allez jouer dehors, ouste !". Et nous, ma petite soeur et moi, et parfois la grande qui y trouvait son compte aussi, nous descendions dans le jardin, pour au bout de quelques minutes oublier que nous faisions la moue et nous mettre à la recherche des feuilles d'oseille cachées dans un coin, des mottes de terre pleines de vers à déplacer, du bric-à-brac nécessaire à la construction d'une cabane de luxe (planches de bois, tabouret rouillé, bassine)

Jusqu'aux gelées ma mère faisait aussi son petit tour dans la cour pour balayer, désherber et planter les bulbes, faire la valse des jardinières et la danse du sécateur. Je me vouviens de la touche d'enfer qu'elle avait, en bas de survêtement, k-way trop grand et chaussettes de tennis dans des sabots kaki.

Aujourd'hui j'ai trouvé, oui c'est ça, il me fallait un petit bout de jardin à moi aussi.

DSC_0348