Au milieu des piles de linge et de livres, de morceaux de jouets et de petits Lu entamés et abandonnés, savourer un thé -Casablanca de MF, un de mes pref'- et penser peinture. Mettre une vieille cassette d'Elmer Food Beat retrouvée par l'homme pour se donner un peu d'énergie.

Faire le tri: libérateur et en même temps énervant. Pourquoi j'ai gardé ça ? Pourquoi je ne veux pas me séparer de ça ? J'ai changé depuis cette année-là, mais est-ce que j'ai avancé ? J'aimerais bien un auxiliaire de tri, mais en la matière Clotilde n'est pas un bon choix ! A part traîner dans mes pattes et faire des bêtises elle ne s'occupe encore pas toute seule.

pfiou !

DSC_0035

DSC_0036

petit edit de début d'aprem: gros coup de blues, l'impression qu'on ne va jamais y arriver, clotilde qui chigne sans arrêt et fait des colères à table (durée du repas 40mn...) pourtant je reste calme...juste une grosse boule dans la gorge...