J'ai visité mon nouveau collège hier matin. Dans le silence studieux du brevet j'ai pu rencontrer quelques collègues, l'équipe de direction -très dynamique apparemment - discuter avec la coordinatrice d'anglais, aller chercher les cds dans l'armoire, parler des classes, du niveau. Ca devient une formalité, tout ça. Ce qui est plus difficile est de sonder les visages, de comprendre la façon de travailler à partir de détails observés. J'ai encore du temps avant d'ouvrir les nouveaux manuels et de faire la copie de ces cds. Mais j'ai une très grosse boule dans la gorge. Cette année la transition est douloureuse et j'ai les larmes qui me montent facilement aux yeux. Il faudra apprivoiser de nouvelles personnalités, se sentir à l'aise dans un nouvel espace -une salle à moi, incroyable après quelques années de valse toutes les 55mn...Inévitablement la question de savoir si ça sera mieux que l'année passée se pose, même si toutes les conditions ont l'air d'être réunies pour que ce soit le cas. On verra bien.

Sinon notre poulette grandit, ses gestes sont de plus en plus précis et son attention toujours en éveil. Elle m'envoie chaque jour une multitude de signaux qui me disent qu'elle est prête pour commencer tout doucement des activités de motricité plus "spécifiques". J'aurai un peu plus de temps pour bien préparer tout ça, même si on aura du boulot dans l'appart. En fait je vais profiter du déménagement pour lui concoter un vrai espace à elle. Jusqu'à présent sa chambe était encombrée de notre bibliothèque, donc non seulement elle avait moins de place mais je ne pouvais pas la laisser seule .Je pense récupérer une bibliothèque à casiers pour le couloir et mon bureau dans lequel il y aura de la place pour lui faire un coin de travail.

La photo du jour est un clin d'oeil à Estelle et sa boutique endormie Little Zest". Je lui avais acheté ce petit pantalon bouffant cet hiver et il est parfait pour cet été.

DSC_0002