Demain matin je serai levée de bonne heure, plein de bonnes adresses à aller voir, notées dans mon calepin. Je n'aurai pas de connection internet, juste deux numéros de téléphone à appeler si jamais il y avait une question à poser avant de se voir. Ulysse le cousin de Clotilde, et une grand-tante qui aime "découvrir sans cesse sa ville comme une provinciale".

Peut-être que j'oublierai de manger à midi et qu'il me faudra un casse-dalle sur le pouce à 15h. Le temps passe si vite. J'espère voir plusieurs lieux de perdition incontournables, m'en mettre plein les mirettes sans qu'il m'en coûte. 48h de liberté.

N'empêche que ma puce me manque terriblement (elle est chez ses grands-parents à Strasbourg) et que j'ai rangé ses petites affaires pour le plaisir tout à l'heure...Mon ange !...

Et sinon, pssst, on a signé le compromis hier, le rendez-vous à la banque est pris, on s'y voit déjà, on exulte, c'est le bonheur !

DSC_0451