DSC_0204b

Les progrès de Clotilde sont rapides en ce moment. Elle est passée du "je me mets debout avec la chaise/le repose-peids/le jean de papa" à l'aller-retour derrière le chariot. Les petits pieds se déplient maladroitement sur le sol, les jambes sont propulsées encore un peu brusquement, mais ça avance ! 3 dents poussent en haut en même temps, mais elle ne nous réveille toujours pas la nuit...brave cocotte. Je l'aime d'amour.

Je vis intensément le moment présent. M'occupe de ma maison en bonne ménagère, m'occupe de ma fille en bonne mère. Je ne me dis pas "tiens, je devrais faire ça, ça serait bien, pff  pas envie" mais pour une fois je le fais de gaieté de coeur, sans me bousculer, juste parce que je suis reposée et bien dans ma tête. Je me sens bonne mère parce que je suis en adéquation avec ce dont j'ai besoin et envie. Je recommence à aller au ciné pour moi. J'envisage un petit séjour à Paris en mai sans ma puce et sans mon homme. (Si vous avez des bonnes nouvelles ou vieilles adresses ou des bons plans ponctuels ?)

Il y a au moment où j'écris ces mots "le cycgne" de Saint-Saëns qui passe et je me rappelle soudain ma première grosse émotion musicale. Je devais avoir 10 ans et j'ai pleuré en cours de solfège de grosses larmes chaudes. Là je ne suis pas loin non plus...

J'ai des choses inutiles, cassées ou moches qui sont en transit dans l'entrée. J'ai envie de mettre un carton "servez-vous" en bas de chez moi. Zou, adios, bye bye. C'est le printemps...

 DSC_0206b

DSC_0207b