Je suis à la maison pour cause de grève.
Et aussi, accessoirement, parce que j'ai un beau rhume complètement paralysant...
La petite en est au stade inférieur, dieu merci. Mais j'ai peur que ça dégénère. Elle n'a encore jamais été malade. (je sais, elle va en voir cet hiver...)
Mon premier soin est un thé au miel. Ensuite, un cocooning intensif avec préparation de cours au chaud.
Cette année va être aussi folle que la précédente. Mes deux collèges sont éloignés l'un de l'autre, la valse des trains/bus/voiture va rythmer ma semaine. Heureusement j'ai mon mercredi de libre. Un temps pour souffler. Et la joie indescriptible de poser son sac le mardi soir.
Sur ce, je vais me moucher...