J'ai l'impression que je rentre dans une période spéciale. Il reste un mois.
Ce matin j'ai sauté du lit à 8h, je n'arrivais plus à dormir de toutes façons. Je me suis attelée à des petites choses qui font que l'espace dans la maison et dans la tête devient un peu plus rangé; j'ai écrit des mails importants pour le boulot, fait la vaisselle, fait une liste de choses à faire
ce jour:
*renvoyer mon appareil photo, aller à la banque
*préparer la valise de la douce ainsi que la mienne. Je n'ai aucune idée de ce que je vais mettre, moi, alors que la petite a à peu près deux semi-remorques de bodies et autres pyjamas de prêts...
*ranger les étagères visibles dans la chambre de la petite, encore encombrées de bricoles sombres {sombres bricoles ??}(boîtes diverses, stock de laine, figurine de squelette glow in the dark appartenant à Monsieur (et elle fait 50 cm de haut, vous imaginez)). Non cette pièce n'est pas un cagibi, c'est une chambre de bébé.
*Ecrire à des personnes chères ou ex-chères à qui je n'ai pas donné de nouvelles depuis fort longtemps. Le fait d'avoir une date d'échéance après laquelle rien ne sera plus comme avant pousse à faire quelques efforts, à se bousculer un peu pour laisser la place au changement que cette échéance va procurer, en toute sérénité.
*Apporter des photos à développer

Pour plus tard:
*acheter du tissu pour me faire une ultime robe de grossesse
*des boutons, du ruban
*me motiver pour aller à la piscine

Je vais me resservir une tasse de mon délicieux French Breakfast Tea et m'occuper de mes petits petons.
A tout à l'heure, j'ai une grande oeuvre couturesque à vous montrer !